« FEMME JE VOUS AIME! »

GENA4
 
« UNE FEMME QUI N’A JAMAIS ÉTÉ TAPÉE PAR SON COPAIN, SON MARI, SON ENFANT, SON AMI, OU SON EMPLOYEUR, NE SAURA EN AUCUN CAS COMBIEN C’EST HUMILIANT ET TOUTE L’INFLUENCE QUE CELA A CHEZ NOS ENFANTS..
A DÉFAUT D’ÊTRE MASOCHISTE, JE PRÉFÈRE MOURIR QU’ACCEPTER ENCORE QU’UN HOMME ME PORTE LA MAIN.
TANT QUE DANS VOTRE PAYS, VOS FEMMES, SŒURS, AMIES, COPINES, ENFANTS N’AURONT PAS APPRIS A INTÉRIORISER ET REVENDIQUER LEURS DROITS, JE PEUX T’ASSURER ZOROBILEL QUE TOUT CE QUE VOUS FERIEZ POUR VOTRE PAYS NE PORTERA AUCUN FRUIT.
FAITES DE VOTRE LUTTE UNE OEUVRE QUI SERT VRAIMENT LE PEUPLE, COMMENCEZ PAR LIBÉRER LA FEMME ».
 
UNE AMIE ESPAGNOLE ME DISAIT CELA DÉJÀ EN 2003, ALORS QUE J’ÉTAIS ETUDIANT A L’UNIVERSITÉ POLYTECHNIQUE DE VALENCIA. PAR SES QUELQUES MOTS SOLAIRES, J’AVAIS COMPRIS POURQUOI JE LUTTAIS.
J’AI DÉCIDÉ DEPUIS CE JOUR LA À DÉFENDRE LA CAUSE DE LA FEMME, SES DROITS, MAIS SURTOUT NE PLUS LAISSER À CHAQUE FOIS QUE J’EN AURAIS L’OCCASION, QU’ON ABUSE DE LA FEMME.
SI VOUS N’AVEZ PAS CONNU CES ABUS CHEZ VOS CONNAISSANCES, CELA PEUT PARAÎTRE SANS IMPORTANCE, MAIS JE VOUS ASSURE QUE LE MENTAL EST DÉTRUIT A PETIT FEU, ET LE TRAUMATISME EST QUASI INCURABLE.
 
C’EST COMME CA QUE JE CONÇOIS LE COMPORTEMENT DE PAMELA LA DANSEUSE DE KOFFI OLOMIDE QUI APRES LES FAITS, VICTIME QU’ELLE EST, A PRIS LA DÉFENSE DE SON BOURREAU SANS POUR AUTANT SE RENDRE COMPTE QUE C’EST SON ETRE, QU’ELLE DÉTRUIT A PETIT FEU, EN PLUS DE L’HUMILIATION QU’ELLE VENAIT DE SUBIR DEVANT LES ORDINATEURS DU MONDE ENTIER.
JE PEUX VOUS CONFIRMER QUE MÊME APRES L’ARRESTATION DE KOFFI, ELLE RESTERA UNE VICTIME PARCE QUE TOUTE LA BANDE A KOFFI OLOMIDE SE CHARGERA D’ELLE, EN L’INCRIMINANT DE TOUT CE QUI EST ARRIVE.
PERSONNE NE SAURA SE RAPPELER QU’ELLE EST AVANT TOUT VICTIME NON SEULEMENT DE KOFFI, MAIS AUSSI DE LA PEUR QUE LUI PROCURE LE FAIT D’AVOIR ETE VICTIME DE KOFFI OLOMIDE A L’AÉROPORT JOMO KENYATA DE NAIROBI.
 
TU AS CHOISI D’ « ÊTRE KOFFI » PARCE QU’IL EST TRANSFÉRÉ A MAKALA, PARCE QUE TU ES SON FAN, PARCE QUE TU NÉGOCIES LE « LIBANGA »? C’EST TON CHOIX, MAIS TU DEVRAS TE RAPPELER QU’A CHAQUE FOIS QUE LA FEMME KONGOLAISE SERA VICTIME, PEU IMPORTE SA FORME DE LA VIOLENCE, PEU IMPORTE L’ORIGINE, TU SERAS UN COMPLICE PUISQUE TU AS PRIS LA PART D’UN BOURREAU, AU LIEU DE DÉFENDRE LA VICTIME DE SURCROÎT LA PLUS FAIBLE DANS CETTE AFFAIRE QUI VIENT DE FINIR.
POUR CERTAINS CE FUT DE LA DISTRACTION, POUR MOI CE FUT DE LA PÉDAGOGIE POUR QUE LA FEMME KONGOLAISE VICTIME SOUS DIVERSES FORMES DE VIOLENCE PUISSE COMPRENDRE QU’ELLE A DES DROITS, ET CES DROITS LA NE PEUVENT ETRE VIOLES SANS QU’IL Y AIT UNE JUSTICE, MÊME CELLE DE KABILA.
 
JE DOIS VOUS DIRE SIMPLEMENT QUE LA LIBÉRATION DU KONGO SE FERA PAR LA FEMME KONGOLAISE, ET C’EST SUR LA FEMME KONGOLAISE, ET NOTRE APPRÉHENSION DE L’ETRE « FEMME » QUE NOUS DEVONS SÉRIEUSEMENT TRAVAILLER.
L’AVENIR C’EST LA JEUNESSE, ET LA JEUNESSE SE FAIT ÉDUQUER EN PREMIER PAR LA FEMME QUI EST LA MÈRE, LA SŒUR OU LA COPINE.
TRAVAILLONS POUR QUE LA FEMME KONGOLAISE PUISSE S’AUTONOMISER ET SE CONSIDÉRER COMME HUMAINE ET NON « FEMME ».
UNE FEMME QUI IGNORE SES DROITS EST UNE NATION EN DÉSINTÉGRATION!
NOUS ALLONS VOUS AIDER A CONNAITRE ET USER DE VOS DROITS DE GRÉ OU DE FORCE.
NOUS ALLONS LIBÉRER CE PAYS, ET NOUS ALLONS COMMENCER PAR LIBÉRER LA FEMME!
FEMME KONGOLAISE, JE VOUS AIME!
 
MAKI YA NZAMBE!
 
IBOBO!
« Z »