MOT DU JOUR : « COTERIE

UNE COTERIE EST UNE ASSOCIATION ENTRE CERTAINS GROUPES D’INDIVIDUS UNIS PAR UN INTÉRÊT COMMUN QUI FAVORISENT CEUX QUI FONT PARTIE DE LEUR COMPAGNIE, CLAN, TRIBU…ET SE LIGUENT CONTRE CEUX QUI N’EN SONT PAS.

PHÉNOMÈNE AUSSI ANCIEN QUE LA SOCIÉTÉ ELLE-MÊME, L’ESPRIT DE COTERIE EST PRÊT A SE DÉFENDRE PAR TOUS LES MOYENS ET À SACRIFIER TOUS LES INTÉRÊTS CONTRAIRES À SON PROFIT POUR METTRE UNE PERSONNE, UNE CHOSE EN CRÉDIT OU, AU CONTRAIRE, POUR LA DISCRÉDITER.

AU KONGO, VERS LES ANNÉES 90, LE PROFESSEUR LIHAU MARCEL, À MIS CE MOT ÀLA DISPOSITION DU PEUPLE, POUR DÉFINIR UNE FORME DE CABALE QUI SE MONTAIT AU SEIN DE SON PARTI POLITIQUE PAR LES INDIVIDUS PROVENANT DE LA MÊME TRIBU, ET QUI S’OPPOSAIENT À L’ESPRIT ET LA LETTRE DES STATUTS ET RÈGLEMENT D’ORDRE INTÉRIEUR DU PARTI.
AUJOURD’HUI AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX, SUITE AU DIALOGUE QUE VEUT À TOUT PRIX UNE FAMILLE, LA COTERIE S’EST AFFICHÉE DE MANIÈRE IMPOSSIBLE PAR CERTAINS INDIVIDUS SANS VERGOGNE TOUJOURS DE LA MÊME TRIBU AU DÉTRIMENT DE L’INTÉRÊT COLLECTIF.

LA COTERIE EST L’ENNEMI DE L’UNITÉ, DE LA DÉMOCRATIE, ET TRÈS SOUVENT SUR LE PLAN POLITIQUE, ANNONCE LA DÉCHÉANCE DE LA NATION EN OCCASIONNANT LES SÉCESSIONS, LES GUERRES TRIBALES, ETHNIQUES, MAIS SURTOUT L’ÉCLATEMENT DE LA COHÉSION NATIONALE.
LA COTERIE EST UN VIRUS CANCÉRIGÈNE QUI INFECTE LA RÉPUBLIQUE, ET DONT IL NE FAUT JAMAIS LAISSER ÉVOLUER.
SON ÉRADICATION DOIT ÊTRE MÉTHODIQUE ET EFFICACE.
IL FAUT LA COMBATTRE SANS AUTRES FORMES DE PROCÈS.

BALEKI BISO KAKA NA KALA!

IBOBO!
« Z »