GILBERT DIENDÉRÉ : « LE PUTSCH EST TERMINÉ »

TSHILOMBO TIKA MAKI YA NGULU…YOKA TOLI YA GILBERT DIENDERE.
NUL NE PEUT VOLER AU PEUPLE SA RÉVOLUTION.

Diendere-oodd-692x360

« Des leçons

Mais comment explique-t-il ce coup d’Etat ? Quels enseignements en tire-t-il ? « Je déplore dans un premier temps, les victimes et les blessés. C’est mon plus grand regret. (…) Le plus gros tort a été de faire ce putsch parce qu’aujourd’hui lorsqu’on parle de démocratie, on ne peut pas se permettre encore de faire des actions de ce genre.

Cela s’est passé compte tenu d’un certain nombre de raisons que nous avons évoquées dans notre proclamation à l’époque. Nous avons vu ce qui s’est passé, nous avons su que le peuple n’était pas favorable à cela, c’est pour cela que nous avons tout simplement abandonné (..) Je pense que nous avons tiré les leçons », a expliqué Gilbert Diendéré.

Le Général reconnaît que c’est du temps perdu pour le Burkina. « C’est du temps perdu, je le reconnais. C’est des moyens perdus, je le reconnais. C’est des vies humaines perdues, je le reconnais », a-t-il indiqué. »

LIRE LA SUITE : http://burkina24.com/2015/09/23/gilbert-diendere-le-putsch-est-termine/