RD Congo : Pas de troisième mandat pour Kabila

« Il est clair que Joseph Kabila souhaite rester au pouvoir en dépit de l’article 220 de la Constitution qui interdit de briguer un troisième mandat. L’absence d’un démenti formel de sa part l’illustre. La seule solution est donc de tripatouiller la Constitution comme certains dirigeants le font ou tentent de le faire à l’instar de Pierre Nkurunziza au Burundi, de Denis Sassou N’Guesso en république du Congo ou de Paul Kagame au Rwanda, pour ne prendre que des pays d’Afrique Centrale. Mais selon l’histoire et la situation politique des pays, ces tentatives sont plus ou moins aisées. »

« La désunion de l’opposition, son absence d’alternative et de politique de rechange semble être le seul atout de Kabila. L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) qui est un des plus anciens partis de l’opposition, déjà actif à l’époque de Mobutu, est entrée en crise. L’inamovible Étienne Tshisekedi, qui est à sa tête depuis des décennies, est désormais incapable de diriger cette organisation vu son état de santé. Les errements de la direction dans laquelle son fils semble jouer un rôle important et les luttes incessantes pour la succession affaiblissent sa crédibilité. »

Lire la suite : http://www.npa2009.org/actualite/rdc-pas-de-troisieme-mandat-pour-kabila