« DADDY NGANGA, LE LANGAGE UNIVERSEL »

SONY DSC

DADDY NGANGA CHOISIT D’ÊTRE LE MÉDIATEUR DU TEMPS ET DE L’ESPACE ENGAGE AU SERVICE DE L’HUMAIN. PAR SA NAISSANCE, PAR SON NOM ET PAR SES HÉRITAGES AFRICAINS, IL EST L’ARTISTE-MÉDIATEUR. SES INSTRUMENTS SONT LA COULEUR, LA FORME, LES SONORITÉS, LE RYTHME ET TOUTES LEURS VARIATIONS Y COMPRIS LEURS VARIATIONS DÉFORMANTES OU  INVERSÉES: LES DISSONANCES, LES DISHARMONIES ET L’ARYTHMIE. DADDY NGANGA FAIT ŒUVRE ARTISTIQUE DE TOUT OBJET SONORE OU MATÉRIEL. EXIGEANT ABSOLU, IL JOUE « CARTES SUR TABLE » ET SE FAIT EN PERSONNE, CORPS ET VOIX, ÉLÉMENT DE L’ŒUVRE MANIFESTE. IL UTILISE ET INCORPORE LES SIGNES DU PASSE ET LES OBJETS TÉMOINS DU PRÉSENT. IL FAIT COULER LES ARMES ET TONNER LES LARMES.PAR LUI, LE PASSE ET LE PRÉSENT FUSIONNENT: APRES AVOIR REÇU SES PREMIÈRES ARMES ARTISTIQUES AUX BEAUX-ARTS DE KINSHASA ET DE LA RUE QUI LUI A ENSEIGNE L’IMPLACABLE RIGUEUR DU REEL, IL EST PARTI VERS L’EUROPE A LA RECHERCHE D’AUTRES SOURCES.

CYMERA_20150612_143857 AFR1

IL LES A CHERCHÉES SANS ABANDONNER LES SIENNES PROPRES ACQUISES SUR LA TERRE D’AFRIQUE. QU’EST-IL ALLÉ DÉCOUVRIR LA-BAS?  L’AUTRE ÉTRANGE ET ETRANGER, LE BLANC, LE NON-NOIR, LE COLONISATEUR, LE RESPONSABLE ÉTERNEL DE SES DOULEURS, LE VOLEUR HISTORIQUE ET LE PILLEUR DES ÂMES? CELA OUI, CAR IL AFFIRME SON DROIT IMPRESCRIPTIBLE A L’INVENTAIRE. MAIS EGALEMENT LE DÉPASSEMENT DU RESSENTI: LE SENS DE L’AUTRE, L’AUTRE SOI-MÊME, LE FRÈRE DANS LE SEMBLABLE, DE MÊME LANGAGE OU DE MÊME DOULEUR ET DE MÊME COULEUR DE SANG. FRÈRE ENCORE DANS LE DISSEMBLABLE, DANS L’HÉRITIER DES SPOLIATEURS. IL AGIT COMME S’IL ALLAIT A LA RENCONTRE DES MONDES, ALLANT ET VENANT DE L’UN A L’AUTRE, LE VISIBLE ET L’INVISIBLE, LE MATÉRIEL ET LE SPIRITUEL, L’UN ETANT L’AUTRE SANS CESSE. SES CROQUIS PRÉFIGURENT DES COMPOSITIONS ANIMÉES ET DYNAMIQUES PROPRES A PROVOQUER CHEZ LE SPECTATEUR DES ÉMOTIONS VIVES ET LES NÉCESSITÉS D’UNE LECTURE ATTENTIVE. IL CONVOQUE LES SYMBOLES DES TROIS CULTURES, L’ORIENTALE, L’OCCIDENTALE ET L’AFRICAINE COMME AUTANT DE CLÉS DE SON LANGAGE EN ÉLABORATION PERMANENTE. LOIN DE TOUTE IDÉE DE RACES PLURIELLES, UNE FICTION POUR ENFANTS IGNORANTS,  IL REVENDIQUE SON UNIVERSALITÉ AU NOM D’UNE RACE HUMAINE UNE ET INDIVISIBLE, DEVENUE ADULTE. IL DÉCRIT LE MONDE ET EN DÉNONCE LA PLUS GRANDE FOLIE: LES CORRUPTIONS ET LES INJUSTICES, SOURCES DES GUERRES, LA DESTRUCTION BIENTÔT IRRÉVERSIBLE DE LA NATURE VIVANTE, LES IMPOSTURES QUI SERVENT DE MASQUES A TOUS LES POUVOIRS. IL AFFIRME LE PRIMAT DU SPIRITUEL ET L’EXIGENCE DE LA FRATERNITÉ POUR LA SURVIE DE L’HUMANITÉ. SON ART EST POLYMORPHE ET SE SERT DE TOUT CE QUI EXPRIME, DE TOUT CE QUI FAIT DU BRUIT, DE TOUT CE QUI SE FAIT SENTIR, DE LA LUMIÈRE, DE L’ESPACE ET CE QUI MATÉRIALISE LE TEMPS.

GRAVE NU

C’EST L’ART TOTAL. SA QUÊTE EST AUSSI UN VOYAGE INTÉRIEUR, UNE AUTO-THÉRAPIE, POURRAIT-IL EXPLIQUER LUI-MÊME. FACE AUX SCORIES ENCORE BRÛLANTES DE L’HISTOIRE CONTEMPORAINE CHARGÉE DE VIOLENCES ET DE DOULEURS, IL PRÉCONISE UN TRAITEMENT QU’IL S’ADMINISTRE D’ABORD ET DONT IL LAISSE LES ARCANES DISPONIBLES POUR QUI VOUDRA S’EN APPROCHER ET S’EN INSPIRER. EUROPÉEN PAR SA PRÉSENCE, IL RÉVÈLE ET DÉVOILE LE FANTASME AFRICAIN DE L’HOMME BLANC. C’EST LE FANTASME DÉCRIVANT UN AFRICAIN QUI SERAIT A-HISTORIQUE, NE ET A PEINE DÉVELOPPE EN DEHORS DE L’HISTOIRE, SOUS-ENTENDUE, L’HISTOIRE DE L’HOMME BLANC ET OCCIDENTAL, LE TOUBAB MAGIQUE ET OMNIPOTENT. EN CATALOGNE, DADDY NGANGA RENCONTRE L’ŒUVRE SURRÉALISTE DU MAGICIEN SALVADOR DALI, CELLE QUI FAIT APPEL AU RÉEL DERRIÈRE LE RÉEL, A LA DÉFORMATION DES CHOSES, A LA DÉCOMPOSITION DES CONVENTIONS ET A LEUR RECOMPOSITION PLUS RÉELLE QUE LE RÉEL APPARENT ET PLURIEL. IL AFFRONTE AUSSI LE CLASSICISME ET L’ACADÉMISME QUI FONT LOI INTANGIBLE DE LEURS RÈGLES.

zoro20

PICASSO ET LES INFLUENCES DE L’ART NÈGRE, PUIS PLUS TARD BASQUIAT, RAUSCHENBERG SE PRÉSENTENT DEVANT LUI COMME DES VESTIGES ARCHÉOLOGIQUES: IL Y VOIT DES MANIFESTATIONS DE SON PROPRE HÉRITAGE DES ANCIENS. LES « INSTALLATIONS », LES « COMBINES« , LES DÉSTRUCTURATIONS-RESTRUCTURATIONS DU CUBISME? IL LES A DÉJÀ RENCONTRES DANS  SON KONGO NATAL. LES INTÉGRATIONS D’OBJETS RÉCUPÉRÉS DE LA VIE QUOTIDIENNE? IL LES A DÉJÀ CROISES SUR LES INTERMÉDIAIRES SPIRITUELS FABRIQUES PAR LES FÉTICHEURS « NGANGA« . TOUT CECI IL L’A AUSSI CONNU EN COMPAGNONNAGE DES RUES KINOISES. SON VOYAGE EUROPÉEN EST DEVENU PEU A PEU UNE ENQUÊTE INCONSCIENTE A LA RECHERCHE DU BUTIN DES RAPINES DU PASSE COLONIAL: AU COURS DE SON PÉRIPLE, IL APPREND DE L’OCCIDENT TOUT CE QU’IL POSSÈDE DÉJÀ PAR SA NAISSANCE AFRICAINE. IL FAIT OEUVRE DE RECUPERATION ET DE RESTITUTION. EN MAGNIFIANT SES ANCIENS, EN ASSUMANT SON NOM ET SA FONCTION, IL FAIT OEUVRE DE RÉHABILITATION.

KABILA DEGA    243

AFRICAIN DANS L’EUROPE SAVANTE ET MARCHANDE, IL MET A JOUR LE FANTASME OCCIDENTAL DE L’AFRICAIN. L’EUROPE SAIT TOUT, PEUT TOUT ET VEUT TOUT…ELLE EST LA MESURE DE TOUTE PUISSANCE, DE TOUT LANGAGE ET DE TOUTE PENSÉE. DIT-ELLE… “CROIT-IL?” PENDANT CE TEMPS, L’ARTISTE DU PRÉSENT, DADDY NGANGA FAIT DIALOGUER ET COMMUNIQUER ENTRE EUX LES COURANTS SECRETS DE LA MUSIQUE ET DES ARTS PLASTIQUES, DE LA POLITIQUE… AVEC LUI, LES GENRES NE SONT PAS ASTREINTS A RÉSIDENCE CULTURELLE. LE ROCK ET LE REGGAE, LA VOIX DES FORETS, LA KORA, LA GUITARE SÈCHE OU ELECTRIQUE, LE NGONI, LES TAMBOURS ET LES INSTRUMENTS TECHNOLOGIQUES LES PLUS MODERNES, LA CONSTRUCTION NUMÉRIQUE TRAVERSENT LES FRONTIÈRES ET S’INSTALLENT SUR DES TERRITOIRES MATERIALISES DE BOIS, DE TOILE, DE COLLAGES ET DE DÉCHIRURES, DE COULURES ET DE SCULPTURES. IL LES RELIE AU CŒUR BATTANT DE L’HOMME. EN OUVRANT DES VOIX ET DES CHEMINS D’EXPRESSION EXPLICITES OU SUGGÉRÉS QUE SEUL L’ETRE DISPOSE LAISSERA RÉSONNER EN LUI, IL ÉROTISE L’ART.

AFR   CRI

DADDY NGANGA SE MÉTISSE. IL TISSE LES TECHNIQUES ET LES SUPPORTS, LES TEMPS DU PASSE, DU PRÉSENT ET D’UN « A VENIR » JAMAIS DÉFINI: SEUL LE PASSÉ, DOMAINE DES ANCÊTRES, HÉROS ET MYTHES, VERS QUOI LA MÉMOIRE NOUS CONDUIT VIENT DEVANT L’HOMME DU TEMPS PRÉSENT. PAR SON ART TOTAL, IL CONFIRME QUE L’AVENIR DE L’HUMANITÉ EST DANS LE MÉTISSAGE ET DANS LA NÉCESSAIRE RECONNAISSANCE DE TOUS SES HÉRITAGES POUR NE PLUS CONNAITRE QU’UN HÉRITAGE, DE TOUTES SES HISTOIRES POUR NE FAIRE QU’UNE HISTOIRE, DE TOUS SES LANGAGES POUR NE FAIRE QU’UN LANGAGE MULTIFORME, HYBRIDE ET DYNAMIQUE, LE LANGAGE UNIVERSEL. LONGTEMPS SOURCE DE REGENERATION POUR L’ART OCCIDENTAL DU XXEME SIÈCLE, L’ART AFRICAIN CONTEMPORAIN DEVIENT ENFIN UN ART CONTEMPORAIN A PART ENTIÈRE, ÉLÉMENT INDISSOCIABLE DE L’ART CONTEMPORAIN DE L’UNIVERSEL HUMAIN. EN CELA, NE AU DERNIER QUART DU XXEME SIÈCLE, DADDY NGANGA EST PLEINEMENT DE SON TEMPS ET CONTEMPORAIN, CELUI DU VINGT ET UNIÈME SIÈCLE, L’ARTISTE DU PASSAGE.

SERGE BECQ         DECEMBRE 2007