« KOFFI OLOMIDE L’AMI DE KABILA ET SASSOU NGOUESSO OU L’INCIVIQUE INTOUCHABLE? »

FOCUS
LE KENYA VIENT D’ADMINISTRER UNE LEÇON A KABILA ET SA COHORTE D’IMPOSTURE, QUI NORMALEMENT DEVRAIT ORDONNER L’ARRESTATION IMMÉDIATE DE KOFFI OLOMIDE A SA DESCENTE DE L’AVION APRES SON REFOULEMENT DU KENYA OU IL A PASSE LA NUIT EN GARDE A VUE A LA PRISON DE L’AÉROPORT.
CETTE AFFAIRE DÉMONTRE A QUEL POINT LE POUVOIR ET LE SYSTÈME JURIDIQUE AU CONGO DE KABILA SONT POURRIS.
LOGIQUEMENT CET ARTISTE AGRESSEUR DE FEMMES DEVRAIT SE RETROUVER EN PRISON DIRECTEMENT SUITE A L’AGRESSION QU’IL A FAITE A UNE DE SES DANSEUSES A L’AÉROPORT JOMO KENYATA DE NAIROBI.
MALHEUREUSEMENT LE CONGO ETANT UN ETAT SANS LOI, OU SEULS RÈGNENT DES PSYCHOPATHES QUI ONT GRANDI DANS LA GUERRE, AVEC UNE EDUCATION DE BARBARES, IL EST NORMAL DE VIOLER LES FEMMES, DE BATTRE LES FEMMES SANS QUE LA JUSTICE PUISSE AGIR CONSÉQUEMMENT.
CE QUI NE NOUS ÉTONNE MÊME PAS PUISQUE KABILA LUI MÊME EST UN GRAND MAÎTRE DANS L’ART DE VIOLER, EN COMMENÇANT PAR LA CONSTITUTION DONT IL EST SENSÉ ETRE LE GARANT.
CELA EXPLIQUE VRAISEMBLABLEMENT LE FAIT QUE LE PRÉVENU KOFFI OLOMIDE SOIT REPARTI CHEZ LUI SANS INQUIÉTUDE A SON ARRIVÉE A KINSHASA, BIEN QU’IL ÉTAIT EN GARDE A VUE AU KENYA LA VEILLE, ET QUE LES FAITS DE L’AGRESSION QUI LUI SONT IMPUTES SOIENT DÉMONTRÉS VIDÉO A L’APPUI.
IL NOUS REVIENT QUE KABILA A PRATIQUEMENT SUPPLIE LE GOUVERNEMENT DE NAIROBI POUR QUE LE PRÉSUMÉ VIOLEUR SOIT RENVOYÉ A KINSHASA LE PLUS TÔT POSSIBLE, POUR EVITER QUE LA DEMANDE D’EXTRADITION D’UN PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE FRANCE AU GOUVERNEMENT DU KENYA TOMBE A PIC.
C’EST UNE IGNOMINIE QUE LE CLAN KABILA ET SASSOU NGOUESSO PUISSE SE RABAISSER A CE POINT POUR UNE TELLE BÊTISE, AU GOUVERNEMENT KÉNYAN POUR EVITER L’EXTRADITION VERS LA FRANCE DE KOFFI OLOMIDE QUI EST ACCUSE DE VIOL ET SÉQUESTRATION DE MINEURES, C’EST D’AILLEURS POUR CELA QU’IL NE MET PLUS SES PIEDS EN EUROPE.
IL EST INADMISSIBLE CE SILENCE DE DÉPUTÉS CON-GO-LAIDS QUI SIÈGENT AU PARLEMENT DE KINGAKATI, A PROPOS DE CETTE VIOLENCE DE KOFFI OLOMIDE CONTRE LA FEMME, MAIS SURTOUT CONTRE LA LOI, QUI S’EST AFFICHÉE AUX YEUX DU MONDE ENTIER A NAIROBI.
NOUS DÉPLORONS LE SILENCE DES ORGANISMES ET ASSOCIATIONS DE DROITS HUMAINS KONGOLAIS QUI DEVRAIENT SE SAISIR DE CETTE AFFAIRE ET POUSSER L’AUTORITÉ MÊME DE PACOTILLE DE KINSHASA A FAIRE S’APPLIQUER LA LOI SUR CE MUSICIEN DÉPRAVÉ MENTAL QUI VIENT DE SOUILLER TOUTES LES FEMMES KONGOLAISES.
NOUS REGRETTONS CETTE FORME DE LARBINISME,LE SILENCE, VOIRE LA PROTECTION QUE CETTE DANSEUSE A APPORTÉE A SON AGRESSEUR, ALORS QU’ELLE EST VICTIME D’UN BOURREAU, MAIS PRÉFÈRE LE COUVRIR.
IL FAUDRA QUE LES VICTIMES DE CETTE BARBARIE APPRENNENT A PARLER ET A HAUTE VOIX SANS CRAINDRE QUOI QUE CE SOIT OU QUI QUE CE SOIT.
C’EST POURQUOI NOUS DEMANDONS AUX ASSOCIATIONS DE DROITS HUMAINS D’ACCOMPAGNER CETTE DANSEUSE.
NOUS DISONS NON AUX VIOLENCES FAITES A LA FEMME, ET A L’HOMME.
SUITE AU COMPORTEMENT INHUMAIN ATROCE, INVRAISEMBLABLE QUE VIENT NOUS PRODUIRE L’AMI DE SASSOU NGOUESSO, DE KABILA ET TOUS LES DICTATEURS AFRICAINS, CE DÉPRAVÉ MENTAL QU’ON APPELLE KOFFI OLOMIDE DOIT ETRE INCARCÉRÉ SANS AUTRES FORMES DE PROCÈS.
QUE LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE DE KINGAKATI FLORIBERT KABANGE NUMBI FASSE SON TRAVAIL, AUTANT LE MINISTRE DE LA JUSTICE D’IMPOSTURE TAMBWE MWAMBA, ET LE CHEF DE CETTE POLICE QUI NE SORTENT LEURS GRIFFES QUE POUR MATER LE PEUPLE.
FAITES AU MOINS SEMBLANT DE FAIRE EXISTER POUR UNE FOIS LA JUSTICE AU CONGO.
NOUS COMPRENONS POURQUOI VOUS METTEZ AU SILENCE LE GÉNOCIDE EN COURS AU KONGO, ET LA SITUATION DE VIOLENCE QUE VIVENT LES HOMMES, FEMMES, ENFANTS, JEUNES ET VIEUX DANS CE TERRITOIRE QUE VOUS DIRIGEZ PAR DÉFI.
BOKOMONA KIMBRIKITI!
IBOBO!
« Z »