« LUCHA ET KABILA, MÊME COMBAT? »

NOS SOURCES A LA RENCONTRE ENTRE HIPPOLYTE KANAMBE ALIAS KABILA ET LE MOUVEMENT « LUCHA » NOUS RAPPORTENT CE QUE KABILA LEUR A DIT.
UN DISCOURS SIMPLE MAIS QUI MONTRE DIRECTEMENT LE PLAN QUE LE TORTIONNAIRE DE KINGAKATI A ÉTABLI POUR RESTER AU POUVOIR.
C’EST D’UNE CLARTÉ TELLE QUE LA CLASSE POLITIQUE CONGOLAISE, LA SOCIÉTÉ CIVILE ET LE PEUPLE ENTIER QUI ASPIRENT AU DÉPART IMMÉDIAT DE KABILA DEVRAIENT SAVOIR ET SURTOUT ANTICIPER.
A SA PRISE DE PAROLE, KABILA N’A PAS TOURNE AUTOUR DU POT.
IL N’A PAS ÉTÉ AMBIGUË DANS SON SPEECH, ET A DIT CLAIREMENT CE QU’IL COMPTAIT RÉALISER A PROPOS DES ELECTIONS QUI DOIVENT NORMALEMENT ETRE CONVOQUE AU PLUS TARD LE 19 SEPTEMBRE 2016 POUR LA PRESIDENTIELLE.
DANS UNE SALLE DE RÉUNION ACQUISE A SA CAUSE, ET AVEC CONFIANCE, VOILA CE QU’A DIT KABILA A SES NOUVELLES RECRUES, APRES L’OP-POSITION DIALOGUISTE.
« JE VOUS RAPPELLE A LA RESPONSABILITÉ, D’AUTANT PLUS QUE JE NE VOUS AI JAMAIS RECONNU COMME DES TERRORISTES.
EN VOUS JE VOIS UNE JEUNESSE CONSCIENTE DE SES DROITS.
CROYEZ MOI, JE NE DEVRAIS PAS VOUS RENCONTRER SI JE CROYAIS QUE VOUS ÉTIEZ DES TERRORISTES, CAR JE NE DISCUTE PAS AVEC LES TERRORISTES.
IL Y A EU DES ELECTIONS AU CONGO EN 2006 ET 2011, VOUS AVEZ VU TOUS LES PROBLÈMES QUE CELA A SUSCITES LORS DE LA PROMULGATION DES RÉSULTATS.
NOUS AVONS QUAND MÊME PU LES ORGANISER MALGRÉ LES IMPERFECTIONS QUE VOUS CONNAISSEZ TOUS.
J’AI LA FERME VOLONTÉ D’ORGANISER LES PROCHAINES ELECTIONS, D’AILLEURS LA CENI A PLUSIEURS FOIS PUBLIE LE CALENDRIER ÉLECTORAL, MAIS CELA N’A PAS FAIT L’UNANIMITÉ AU SEIN DES KONGOLAIS ET SURTOUT A L’OPPOSITION.
DEPUIS DÉJÀ PLUS D’UN AN, J’AI COMPRIS QU’IL Y AVAIT UN PROBLÈME ET C’EST LE MANQUE DE CONSENSUS.
C’EST CE QUI M’A POUSSE A CONVOQUER LE DIALOGUE AFIN DE DISCUTER D’UN CALENDRIER CONSENSUEL, DU FINANCEMENT PUISQUE LA CENI A PROPOSE UN MILLIARD DEUX CENT MILLE DOLLARS, LE COÛT DE L’ORGANISATION DES ELECTIONS, CE QUI S’AVÈRE ETRE TROP ÉLEVÉ.
LE DIALOGUE SERVIRA A FAIRE APPARAÎTRE UN MÉCANISME QUI RÉDUIRA LE COÛT DES ELECTIONS, SA SÉCURISATION AVANT, PENDANT ET APRES LES SCRUTINS.
NOUS AVONS UN PROBLÈME GRAVE AVEC LE FICHIER ÉLECTORAL, MAIS SURTOUT L’ENRÔLEMENT DES NOUVEAUX MAJEURS QUE NOUS NE POUVONS PRIVER DE DROIT A ÉLIRE LEURS REPRÉSENTANTS.
LES ELECTIONS AURONT LIEU DANS CE PAYS, MAIS JE DOIS VOUS DIRE QUE JE NE PEUX PAS LES ORGANISER POUR PLAIRE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE.
IL Y AURA DES ELECTIONS DANS CE PAYS, ET NOUS DEVRONS COMMENCER PAR LES ELECTIONS LOCALES POUR ENFIN FINIR PAR L’ELECTION PRÉSIDENTIELLE » KABILA
NOS SOURCES NE NOUS DISENT PAS CE QUE LES MEMBRES DE LA « LUCHA » ONT RÉTORQUÉ A CE SPEECH QUI A TOUT L’AIR DE RESPECTER LE PEUPLE ET SA CONSTITUTION, POUR CEUX QUI IGNORENT LES PRESCRITS DE LA RÉPUBLIQUE, MAIS QUI N’EN EST PAS LE CAS.
LORSQUE NOUS APPROCHONS LA CONSTITUTION, NOUS DÉCOUVRONS TOUT DE SUITE LA SUPERCHERIE DE KABILA.
LA CENI AURAIT DEMANDE UN MILLIARD DEUX CENT MILLE DOLLARS POUR ORGANISER LES ELECTIONS, ET POURTANT KABILA DIT QUE C’EST TROP CHER.
PAR RAPPORT A LA CONSTITUTION ET LA LOI ORGANIQUE SUR LES ELECTIONS, NOUS SAVONS TOUS QUE KABILA EST DANS L’OBLIGATION DE VERSER TOUS LES ANS DEUX CENT MILLIONS DE DOLLARS A LA CENI POUR COUVRIR SES FRAIS. JE NE CITE PAS LA CONTRIBUTION INTERNATIONALE.
EN CINQ ANS DE POUVOIR USURPE DE L’IMPOSTEUR, EST-IL NORMAL QU’IL TIENNE UN TEL DISCOURS?
JEAN CLAUDE VUEMBA QUI AVAIT LANCE UN DÉBAT A PROPOS DU FINANCEMENT DE LA CENI PEUT TÉMOIGNER MÊME SI IL A CURIEUSEMENT ABANDONNE CETTE DÉMARCHE LA, POUR DES RAISONS QUE NOUS POUVONS TOUS IMAGINER.
EST-CE NORMAL POUR UN POUVOIR SÉRIEUX DE PENSER A ORGANISER L’ENRÔLEMENT DES NOUVEAUX MAJEURS A QUELQUES MOIS DE L’ELECTION PRÉSIDENTIELLE, ALORS QUE CETTE PROCÉDURE LA S’EXÉCUTE TOUS LES ANS PAR L’ADMINISTRATION PUBLIQUE DU PAYS?
JE N’ARRIVE PAS A COMPRENDRE FRANCHEMENT QUE LE KONGO EST DIRIGE PAR UNE TELLE MÉDIOCRITÉ.
LORSQU’IL DIT QUE LES ELECTIONS COMMENCERONT PAR LA LOCALE, IL A COMPLÈTEMENT RAISON, MAIS LE PROBLÈME SE POSE AU NIVEAU DU TIMING POUR LES ELECTIONS LOCALES QUI DEVRAIENT NORMALEMENT DÉBUTER DEPUIS 2012.
POURQUOI SEULEMENT AVOIR PENSE A CA EN 2016?
ILS ONT BIEN ORGANISE LES ELECTIONS EN 2006 ET 2011, POURQUOI SEULEMENT EN 2016 CELA DEVRAIT DEVENIR UN PROBLÈME?
DANS TOUS CES QUESTIONNEMENTS, ILS NOUS APPARAÎT CLAIREMENT QUE LE GOUVERNEMENT DE KABILA A USE DE LA STRATÉGIE DE POURRISSEMENT POUR QUE LE PAYS SE RETROUVE DANS L’IMPASSE ACTUELLE.
IL FAUT BIEN QUE QUELQU’UN PAIE POUR CE DÉSAGRÉMENT A LA NATION ENTIÈRE.
LES ELECTIONS SONT UN DROIT CONSTITUTIONNEL QUE PERSONNE NE PEUT REFUSER AU PEUPLE. KABILA ETANT LE GARANT DE LA CONSTITUTION AURAIT DU REMÉDIER A CETTE VIOLATION CAPITALE DEPUIS SA PRISE DE POUVOIR EN 2011.
L’IDEE PLAUSIBLE DE CETTE SITUATION, EST UNE VOLONTÉ MANIFESTE DU POUVOIR A CONFISQUER LE POUVOIR EN USANT LA MÉTHODE DU POURRISSEMENT.
DE CE FAIT, KABILA DOIT DÉMISSIONNER SI NOUS NOUS FIONS A SON MANDAT CONSTITUTIONNEL, MAIS DÉJÀ L’ARTICLE 64 NOUS DONNE LE POUVOIR DE LE METTRE HORS D’ÉTAT DE NUIRE.
QUANT A LA « LUCHA », PAS BESOIN D’ÉPILOGUER SUR ELLE CAR LA VACUITÉ DISCURSIVE DE SES REVENDICATIONS PEUT SIMPLEMENT NOUS PROUVER QU’IL S’AGIT D’UNE SUPERCHERIE ORGANISÉE PAR LES ENNEMIS DU KONGO.
JE VOUS METS EN ÉPREUVE: DEMANDEZ LEUR DE RECONNAÎTRE QUE LE KONGO EST OCCUPE, QUE KABILA EST RWANDAIS ET QU’IL DOIT DÉGAGER, ET ECOUTEZ CE QU’ILS RÉPONDRONT, VOUS COMPRENDREZ TOUT.
ENFIN JE LES ‘INVITE A RÉFLÉCHIR SUR LA CITATION DE JEAN PAUL SARTRE « JE HAIS LES VICTIMES QUI RESPECTENT LEURS BOURREAUX! ».
MAKI YA NZAMBE!
IBOBO!
« Z »