« DE LA MÉDIOCRITÉ, LA DÉMOCRATIE EST MORTE, VIVE LA BANTUCRATIE »

29025340_2001769050074474_4772982149429067776_o

JE NE SUIS PAS POUR LA DÉMOCRATIE DANS LA LUTTE QUE JE MÈNE POUR LE KONGO.
AVEC LE PEU D’EXPÉRIENCE QUE J’AI EN MATIÈRE POLITIQUE ET PAR ANALOGIE TEMPORELLE SUR LES SYSTÈMES QUI ONT RÉVEILLE LES PAYS QUI SOMBRAIENT PAR IGNORANCE DE SES COMPOSANTS, J’AI COMPRIS QUE DANS LA RÉPUBLIQUE DES MÉDIOCRES, LA DÉMOCRATIE EST L’OUTIL SPÉCIAL DE L’INANITION DE LA NATION.
IL EST CLAIR POUR MOI QUE PROPOSER LA DÉMOCRATIE, EST UNE POSSIBILITÉ QUI NOUS EXPOSE AU DICTAT DE LA MÉDIOCRITÉ.
UNE NATION QUI A PERDU SES RACINES, LE FIL ROUGE DE SON HISTOIRE, QUI PRIE LES DIEUX ET LES PROPHÈTES DE CEUX QUI LUI ONT RENDUE ESCLAVE NE PEUT EN AUCUN CAS VOULOIR LA DÉMOCRATIE SI ELLE VEUT SE RELEVER.
SON MANQUE DE CONNAISSANCE MAJORITAIRE RENFORCERONT LES CHAINES DE L’ALIÉNATION MENTALE ET DE SURCROIT PHYSIQUE.
EN VOUS FIANT À LA DÉFINITION ÉTYMOLOGIQUE DE LA DÉMOCRATIE VOUS RÉALISEREZ TRÈS VITE QUE C’EST UNE POSSIBILITÉ QUI FAVORISE LE NOMBRE, ALORS QUE LA SITUATION ACTUELLE DU PAYS DÉMONTRE CLAIREMENT QUE LA MÉDIOCRITÉ EST À SON APOGÉE NUMÉRALE, ET QUE LE PEUPLE DANS LA GRANDE MAJORITÉ SOMBRE DANS L’INUTILE, SANS POUR AUTANT QUE JE SOIS DANS UNE POSTURE INJURIEUSE VIS A VIS DE MES COMPATRIOTES.
JE PENSE FERMEMENT QUE POUR RÉVEILLER NOTRE PAYS QUE LE SYSTÈME A VOULU COUCHÉ DEPUIS PLUS DE SIX SIÈCLES, NOUS DEVONS COMBATTRE SANS MÉNAGEMENT LA MÉDIOCRITÉ, SUR LE PLAN SPIRITUEL QUE MATÉRIEL.
JE PRÉCISE QUE CETTE MÉDIOCRITÉ POUR LE CAS DU KONGO, EST SYSTÉMIQUE, ET A TRAVERSÉ DES GÉNÉRATIONS.
IL DEVIENT IMPÉRIEUX POUR NOUS D’IMAGINER UN SYSTÈME ALTERNATIF QUI SE VEUT RESPONSABLE À LA HAUTEUR DES ENJEUX ET LES DÉGÂTS QUE CONNAÎT LA TERRE MÈRE.
LE DÉVELOPPEMENT D’UN PAYS S’EFFECTUE À SA CAPACITÉ DE PRODUIRE ET DE FAIRE S’EXPRIMER L’INTELLIGENCE DE SON PEUPLE.
C’EST L’INTELLIGENCE D’UN PAYS QUI FABRIQUE SES ARMES, C’EST ELLE QUI ENVOIE SES FILS SE BALADER DANS L’ESPACE.
CE N’EST PAS LES RICHESSES SOUS LA TERRE QUI DÉVELOPPENT LE PAYS, ET LE FONT SE RESPECTER.

LORSQUE L’ÉLITE ET LA CLASSE POLITIQUE SE RÉVÈLENT ÊTRE MÉDIOCRES, IL EST NORMAL DE PENSER QUE LA MAJORITÉ DU PEUPLE EST EN DESSOUS DU SEUIL DE LA MÉDIOCRITÉ, SINON CETTE ÉLITE ET LA CLASSE POLITIQUE SE FERAIENT DÉBOULONNER PAR LE PEUPLE.
LE CAS DE L’ACTUEL KONGO, DEVIENT UN CAS D’ÉCOLE, MAIS NOUS PLONGE AUSSI DANS LE LABORATOIRE DE LA RE-CRÉATION DE L’ÉTAT POUR ATTEINDRE L’EXCELLENCE.
UN PAYS OÙ LA MÉDIOCRITÉ EST DEVENUE CULTURELLE, IL EST DU DEVOIR DE CHAQUE CITOYEN D’OBSERVER UNE POSTURE QUI POUSSE À COMBATTRE CETTE CULTURE DÉLÉTÈRE A LA SURVIE DE LA NATION.
PROPOSER LA DÉMOCRATIE COMME MODE DE RÉVEIL DU PAYS DEVIENT L’ENTRETIEN ET LA TRANSMISSION DE LA MÉDIOCRITÉ.
NOUS AVONS LA RESPONSABILITÉ DE PROPOSER MIEUX, PUISQUE LE PAYS A BESOIN DE LA QUALITÉ, DE L’INTELLIGENCE, DE L’INNOVATION, VOIRE DES DÉMIURGES POUR RÉALISER DES MIRACLES AFIN DU SURSAUT DE LA CONSCIENCE COLLECTIVE.
AVEC LA DÉMOCRATIE, QUARANTE MILLIONS D’IDIOTS VONT BATTRE À PLATE COUTURE UN MILLION DE SAGES.
JE PENSE QUE NOUS NE SOMMES PAS EN MESURE AUJOURD’HUI DE DIRE OU PROPOSER LA DÉMOCRATIE AU PEUPLE KONGOLAIS.
LA DÉMOCRATIE NE FERRA QUE PROLONGER LA VIE DE LA MÉDIOCRITÉ, ET DONNERA AUX MÉDIOCRES LES MOYENS DE DÉCIDER SUR L’AVENIR DU PEUPLE.
FORT DE L’EXPÉRIENCE QUE JE CONNAIS AVEC LES « LEADERS » POLITIQUES ET L’ÉLITE CONGOLAISE, ET AVEC LE RECUL QUE JE PEUX AVOIR DE LA SITUATION SOCIO-POLITIQUE DU PAYS DEPUIS SON « IN-DÉPENDANCE », JE PEUX VOUS CERTIFIER QUE NOUS NE SOMMES PAS À MÊME DE VOTER POUR UN SYSTÈME QUI ENTRETIENT LA LÉTHARGIE DE LA NATION.
LA NATION ÉTANT REMPLIE DE LA MÉDIOCRITÉ, AGIR DÉMOCRATIQUEMENT C’EST DONNER AUX MÉDIOCRES LE POUVOIR DE DÉCIDER DU FUTUR DU PAYS, ET CECI EST INACCEPTABLE POUR LE BIEN ÊTRE COLLECTIF.
JE RESTE PERSUADÉ QUE DANS LES 57 ANS D’IN-DÉPENDANCE, LA CLASSE POLITIQUE ET L’ÉLITE CONGOLAISE ONT BRILLÉ D’UNE MÉDIOCRITÉ INIMAGINABLE.

C’EST POURQUOI JE PROPOSE UN ALTERNATIF QUI UTILISE LES CERVEAUX CONSÉQUEMMENT POUR METTRE DEBOUT LA NATION.
LA NATION NE PEUT RENAÎTRE QUE DE L’INTELLIGENCE DE SON PEUPLE, ET RIEN D’AUTRE.
PUISQUE AVEC LA DÉMOCRATIE, C’EST LE PEUPLE QUI COMMANDE, ET FAUT LE DIRE QUE LA GRANDE MAJORITÉ DE CE PEUPLE NE LOUANGE QUE LES MÉDIOCRES.
IL DOIT ÊTRE ACQUIS QUE SI LES RÉFÉRENCES DU PEUPLE SONT MÉDIOCRES, IL NE PEUT ÊTRE QUE PLUS BAS QUE LA MÉDIOCRITÉ, POUR CROIRE A LA MÉDIOCRITÉ.
CE QUI ÉQUIVAUT À DIRE « CE QUI N’EST PAS UNE INSULTE », QUE LA GRANDE MAJORITÉ DU PEUPLE EST EN DESSOUS DE LA MÉDIOCRITÉ.
SI ON USE DE LA DÉMOCRATIE, LES MÉDIOCRES SORTIRONT TOUJOURS GAGNANTS PUISQUE LE SYSTÈME DE L’EMPIRE A PLONGÉ LE KONGO DANS L’OCÉAN DE LA MÉDIOCRITÉ ET L’Y MAINTIENT AVEC FORCE, AU RYTHME DES ÉGLISES DU SOMMEIL, DES ARTISTES INCONSCIENTS, DES POLITICIENS NIAIS, TOUT EN LUI EMPÊCHANT DE RÉFLÉCHIR SÉRIEUSEMENT EN LUI AFFAMANT.
DE CE FAIT LA DÉMOCRATIE N’EST PLUS UNE SOLUTION POUR LE PAYS, MAIS SE TRANSFORME EN ANABOLISANT DE LA MÉDIOCRITÉ NATIONALE POUR ÉTABLIR UNE RÉPUBLIQUE MEDIOCRATIQUE.
MA PROPOSITION À LA PLACE DE LA DÉMOCRATIE QUI EST INUTILE POUR LE KONGO AUJOURD’HUI, EST UNE OPTION FONDAMENTALE POUR GUÉRIR LA NATION, ET LE SORTIR DE L’ORNIÈRE SYSTÉMIQUE. ELLE NÉCESSITE LA RE-FONDATION DE LA NATION EN DONNANT LE POUVOIR À CEUX QUI ONT LA COMPÉTENCE POUR CONDUIRE LA NATION VERS SON RÉVEIL INTÉGRAL.
ELLE FAIT APPEL AUX CERVEAUX DE LA NATION, À L’INTELLIGENCE DU PEUPLE, A SES FILS LES PLUS DOUÉS DE LA RÉPUBLIQUE, DANS LE SEUL BUT DE CONDUIRE VERS L’AFFRANCHISSEMENT, LA PATRIE.
J’INVOQUE DANS LA COSMOGONIE BA-NTU POUR AIGUILLER MA PENSÉE EN PROPOSANT LE MOT VALISE BANTUCRATIE EN JUSTIFICATIF DE MA THÈSE.
IL S’AGIT DE L’INVENTION DES DIEUX POUR RE-CREER LE KO-NGO.

LA BANTUCRATIE EST UNE ALTERNATIVE CONSÉQUENTE, AMBITIEUSE, QUI N’ÉPARGNERA RIEN DANS LA CONDUITE DU PEUPLE ET LES MACHINES DE L’ÉTAT.
C’EST UN RÊVE DIVIN QUI A LA PRÉTENTION DE FAIRE DU KO-NGO « TERRE DES LÉOPARDS », PLUS PUISSANT QUE « LES ÉTATS UNIS, LA RUSSIE, LA CHINE », TOUS RÉUNIS, DANS LES PROCHAINES 50 ANNÉES.
C’EST UNE POSTURE PROACTIVE QUI MA FOI, NOUS PERMETTRA DE LÉGUER À NOTRE POSTÉRITÉ UNE MÉCANIQUE SOLAIRE QUI FERA D’ELLE DES PUISSANTS DANS LEUR EPOQUE, EN CONTRASTE AUX ASSUJETTIS QUE NOUS SOMMES EN NOTRE TEMPS.
C’EST L’ÉLOGE DE LA PROACTIVITE, LA VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, L’USAGE DE L’INTELLIGENCE AU SERVICE DE LA TERRE DE NOS PÈRES.
C’EST BRISER LES CHAINES SPIRITUELLE ET PHYSIQUE QUI CHOSIFIENT LA NATION ET LE PEUPLE KO-NGO.
IL S’AGIT DE LA RESPONSABILISATION INTELLIGENTE AFFIRMANT LES COMPÉTENCES DE CHACUN DANS SON DOMAINE DE PRÉDILECTION.
C’EST L’INTELLIGENCE QUI TRANSFORME LA TERRE, ET TOUJOURS ELLE QUI ANTICIPE LES ÉVÉNEMENTS QUE PUISSE RENCONTRER LA NATION A TRAVERS LE TEMPS ET SON ENVIRONNEMENT PROCHE OU LOINTAIN.
C’EST UNE PRIÈRE QUI MET EN BRANLE NOTRE VRAIE HISTOIRE, NOTRE CULTURE, ET REDORE L’IMAGE DE LA NATION DANS TOUS LES DOMAINES QUI PUISSENT RASSEMBLER LES HUMAINS, EN SE BASANT SUR LA VÉRITÉ, LA JUSTICE, ET LA RÉPARATION SUR LES AFFRES HISTORIQUES QUE CONNAIT NOTRE PAYS ET PEUPLE
C’EST AVEC L’INTELLIGENCE QUE NOUS ALLONS TRANSFORMER NOS RICHESSES NATURELLES, ET FAIRE EN SORTE QU’ELLES SERVENT LA CAUSE COMMUNE.

JE NE SUIS PAS LE PÈRE DU NÉOLOGISME « BANTUCRATIE », MAIS FAUDRA PRÉCISER QUE SA DÉFINITION QUE JE DONNE ICI, EST UNE DÉMARCHE QUI M’EST PERSONNELLE, NAVIGUANT DANS LA COSMOGONIE BA-NTU EN SE FIANT DE LA SÉMANTIQUE, LA LINGUISTIQUE ET TRADITION KO-NGO.
LA BANTUCRATIE EST UNE ARCHITECTURE IDÉOLOGIQUE QUI RÉUNIT EN ELLE SEULE, TROIS MOTS DIFFÉRENTS, DONT DEUX ONT LES ORIGINES KO-NGO ET UN D’ORIGINE HELLÈNE.
IL S’AGIT DE: « BA » QUI SIGNIFIE « LES », DE « NTU » QUI SIGNIFIE « TÊTE » OU « CERVEAU » ET DE « KRATEIN » QUI SIGNIFIE « COMMANDE ».
EN LES ASSEMBLANT NOUS OBTENONS « BANTUCRATIE » DONT LA SIGNIFICATION EST « LES CERVEAUX QUI DIRIGENT »
JE DOIS SIGNALER QUE LE HASARD NOMINAL CHEZ LES NE-KONGO N’EXISTE PAS.
LES NOMS, LES MOTS, SONT DES MONDES, DES IDÉES, DONT LES PORTEURS RÉVÈLENT, MAIS SURTOUT TRANSMETTENT DANS LES GÉNÉRATIONS FUTURES.
ÉTANT DONNE QUE LA DÉMOCRATIE DONNE LE POUVOIR A LA MAJORITÉ, C’EST A DIRE A LA QUANTITÉ, JE PENSE QU’AVEC LA SITUATION ACTUELLE DU KONGO, QUI A UNE MAJORITÉ QUI S’INSPIRE DES LEADERS MÉDIOCRES, NOUS NE POUVONS PLUS NOUS HASARDER A PROLONGER LA VIE DE CETTE HONTE NATIONALE QUE SONT LA CLASSE POLITIQUE ET L’ÉLITE CONGOLAISE, EN LAISSANT LA MÉDIOCRITÉ NATIONALE MAJORITAIRE, DE DÉCIDER SUR L’AVENIR DU PAYS.
EN RETOUR JE PROPOSE UNE CONDUITE RATIONNELLE EN PRÔNANT LA BANTUCRATIE, QUI CONTRAIREMENT A LA DÉMOCRATIE QUI PRIVILÉGIE LA MAJORITÉ, ELLE PRIVILÉGIE LA QUALITÉ, C’EST A DIRE L’EXCELLENCE.
LA DÉMOCRATIE EST LA QUANTITÉ, LA BANTUCRATIE EST LA QUALITÉ.
LE KONGO D’AUJOURD’HUI A BESOIN DE L’EXCELLENCE, D’UN LEADERSHIP DE L’EXCELLENCE QUI DOIT ÊTRE L’ALTERNATIVE SINE QUA NON A LA MÉDIOCRITÉ QUE NOUS SUBISSONS DANS LES MACHINES DE L’ÉTAT, DANS L’OPPOSITION, ET DANS LA PENSÉE COLLECTIVE.

C’EST UNE PROPOSITION SANS PRÉTENTION, MAIS QUI SE VEUT LA DICTION DE LA VÉRITÉ QUI PEUT PARAITRE POUR CERTAINS UNE « INSULTE ».
NOUS DEVONS REGARDER LA RÉALITÉ EN FACE ET FAIRE LE POINT, DEPUIS 57 ANS QUE LE PAYS EST SOI-DISANT INDÉPENDANT, QUE JE PRÉFÈRE DIRE « IN-DÉPENDANT », ET DONT LA DIRECTION A ÉTÉ LAISSÉE ENTRE LES MAINS DES POLITIQUES VENTRIOTES, QUI N’ONT EN AUCUN CAS PENSE AU PEUPLE, A PART LEURS VENTRES ET CEUX DE LEURS FAMILLES.
IL S’AGIT D’ÉCOUTER LES SOI-DISANT LEADERS POLITIQUES, RELIGIEUX, D’OPINION, CONGOLAIS DANS SON ENSEMBLE, POUR SE RENDRE COMPTE QUE NOUS AVONS PLUTÔT RÉGRESSÉ DE SIX SIÈCLES AU LIEU DE PROGRESSER.
UNE ÉLITE QUI A COMPLÉTEMENT DÉMISSIONNÉ DE SA MISSION PREMIÈRE QUI ETAIT DE S’ASSURER DU BIEN ÊTRE COLLECTIF DU PEUPLE, ET SURTOUT DE TRANSMETTRE AUX GÉNÉRATIONS FUTURES LA CONNAISSANCE NÉCESSAIRE POUR CONTOURNER LES ÉPREUVES DU TEMPS ET L’ESPACE.
NOUS SOMMES TOUS D’ACCORD QU’EN 57 ANS D’IN-DÉPENDANCE, L’ÉLITE CONGOLAISE ET SA CLASSE POLITIQUE N’ONT RIEN PRODUIT D’INTELLIGENT, A PART EMBOURBER DES MILLIONS D’ÂMES DANS DES PROCÉDURES POLITIQUES QUI EMPIRENT LA SITUATION DÉJÀ DÉSASTREUSE DU PEUPLE, AU LIEU DE LA SOLUTIONNER.
LE PIRE ET DE CONSTATER QUE LA CLASSE POLITIQUE, L’ÉLITE CONGOLAISE, LES LEADERS D’OPINION CONGOLAIS, NE JURENT QUE SUR LA DÉMOCRATIE, ALORS QU’ILS FONT MONTRE D’UNE MÉDIOCRITÉ SANS ÉGALE DANS L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ.
NOUS NE SOMMES PAS OBLIGES D’ACCEPTER CET OPPROBRE, VOILA POURQUOI NOUS COMMENÇONS PAR AGIR SUR LE PLAN CONCEPTUEL, EN METTANT SUR LA TABLE LES IDÉES SOLAIRES « BO-MOYI », EN USANT DE LA SCIENCE « BO-NGANGA », POUR FAIRE DES CONGOLAIS UN PEUPLE OU CHACUN DANS SON DOMAINE DEVRA ÊTRE INTELLIGENT « NGANGU », ET SCIENTIFIQUE « NGANGA » EN MÊME TEMPS .
C’EST POURQUOI J’APPELLE A L’UTILISATION INTÉGRALE DE NOS TÊTES, D’OU LA RAISON DE NOTRE PROPOSITION SUR LE SYSTÈME QUE NOUS PENSONS ÊTRE A MÊME DE LIBÉRER LE KONGO, QUE JE NOMME LA « BANTUCRATIE ». NE ME PARLEZ PLUS DE LA DÉMOCRATIE, LA DÉMOCRATIE EST MORTE, ET QUE VIVE LA BANTUCRATIE!

TOUS DROITS RÉSERVÉS, DADDY NGANGA, IN « LE TRAITE DU SOLARIEN », WORK IN PROGRESS.

#METATRON