Migrants : LA PHOTO DE L’ENFANT MORT SUR LA PLAGE DE TURQUIE CHOQUE !

« DEUX MORTS ET DEUX HISTOIRES »

enfants mortsDEUX CRIMES QUE L’HUMANITÉ NE PEUT OUBLIER.
L’UN EST MORT ET ENTERRÉ ANONYMEMENT QUELQUE PART À L’EST DU KONGO, SANS QUE LE MONDE N’EN PARLE, SANS QUE ÇA NE SUSCITE L’ÉMOTION PLANÉTAIRE, ET SURTOUT SANS QUE LES RAISONS DE SA MORT NE PUISSENT INTERPELLER LE MONDE.

L’AUTRE SON CORPS A ÉTÉ RETROUVÉ SUR LES PLAGES DE TURQUIE, ET APRÈS QUELQUES CLICHÉS, CELA A SUFFIT POUR QUE LE MONDE ENTIER RÉAGISSE.
EN QUELQUES HEURES, L’IMAGE FERA LE TOUR DU MONDE, INCITANT L’ÉLAN DE SOLIDARITÉ DES PEUPLES ET GOUVERNANTS DU MONDE.

MA QUESTION EST DE SAVOIR, S’IL FAUT QUE LA MORT FRAPPE À CÔTÉ DE NOUS POUR QUE NOUS PUISSIONS RÉALISER NOTRE HUMANITÉ ?
AYLAN CE PETIT ANGE A PERMIS PAR SON SACRIFICE DE MONTRER L’INHUMANITÉ DE CE MONDE ET DE DIRIGEANTS OXYDANTAUX.

FAUT IL RAPPELER QU’AVANT DE BOMBARDER LA LIBYE, LA SYRIE, CE SPECTACLE DES FAMILLES TRAVERSANT LA MÉDITERRANÉE OU JE NE SAIS QUOI, CHERCHANT À JOINDRE L’OXYDANT, ÉTAIT QUASI INIMAGINABLE ?
ENCORE DE LA CHANCE QUE LE KONGO NE SOIT PAS MÉDITERRANÉEN.