« C’EST OFFICIEL : UDPS JETTE L’ÉPONGE, QUI A TRAHI TRAHIRA! »

DIALOGUE

JETER L’ÉPONGE AUSSI FACILEMENT APRES AVOIR PERDU 8 MOIS DANS LA DISTRACTION, NE PEUT ETRE TOLÉRÉ LORSQUE L’ON PRÉTEND ŒUVRER POUR LA LIBÉRATION DU PAYS. ALORS QUE LE PEUPLE VOULAIT EN FINIR AVEC KABILA EN JANVIER, L’UDPS AVAIT CHOISI DE BOYCOTTER, EN ESPÉRANT UN DIALOGUE QUI LEUR DONNERA LE POUVOIR QU’ILS N’ONT PU OBTENIR PAR LES ARMES, NI PAR CONVAINCRE LE MONDE DE LEUR VICTOIRE AUX URNES.
CE DIALOGUE NOUS A APPORTE UNE DISTRACTION IMPOSSIBLE, PENDANT QUE LE CHARNIER DE MALUKU ÉTAIT ÉVIDANT, ET QUE NOUS DEVRIONS NOUS CONCENTRER SUR CELA POUR FAIRE PLIER KABILA.

APRES AUTANT DE TEMPS PERDU POUR NOYER LE POISSON EN FAISANT CROIRE AU PEUPLE QUE CE DIALOGUE ÉTAIT LA VOLONTÉ DE L’ONU, EN BRANDISSANT FAUSSEMENT L’ACCORD CADRE D’ADDIS ABEBA. NOUS ATTENDIONS A CE QUE KISEKEDI ANNONCE SON RETRAIT DE LA SCÈNE POLITIQUE COMME L’A FAIT NE MWANDA SEMI EN ASSUMANT CET ÉCHEC CUISANT, ET SURTOUT QU’IL PUISSE SANCTIONNER SÉVÈREMENT CEUX QUI ONT AMÈNE L’UDPS DANS CETTE COMBINE QUI VOULAIT DIALOGUER AVEC KABILA.
NOUS AVIONS PRIS LA PEINE D’ALERTER LE MONDE ENTIER DEPUIS LE DÉBUT POUR PRÉVENIR LE DANGER DE CE JEU QUE VOULAIT JOUER L’UDPS.

QUEL GÂCHIS DU TEMPS ET D’ÉNERGIE, ALORS QUE LES RÉSISTANTS PATRIOTES COMBATTANTS AVAIENT RELEVÉ CETTE BÊTISE DE CROIRE QU’AVEC UNE FEUILLE DE ROUTE, ON POUVAIT FAIRE PLIER KABILA, ET QU’IL NE FALLAIT PAS ATTENDRE UNE ONCE DE BONNE FOI DE LA PART DE L’IMPOSTEUR, IL NE L’EST ET NE LE SERA JAMAIS.
A COUP DE VIDÉOS ET STATUTS, NOUS AVIONS FAIT REMARQUER LA SUPERCHERIE SANS NOUS FAIRE ENTENDRE. AUX ALERTES DE COMBATTANTS, LA RÉPLIQUE FUT LES INSULTES SANS MÉNAGEMENT DU CLAN DE « LA FAMILLE D’ABORD ». LE TEMPS NOUS DONNE RAISON. L’UDPS EST SANS POSITION FIXE ET NE PEUT EN AUCUN CAS PRÉTENDRE PORTER LES ASPIRATIONS DU PEUPLE.

EN CE QUI NOUS CONCERNE, IL EST TROP TARD POUR FAIRE MARCHE ARRIÈRE, CAR NOUS AVONS PRIS UNE OPTION QUI NE LAISSE PLUS LE TEMPS A LA DISTRACTION, MAIS SURTOUT QUI NE VEUT CROIRE QUE LES MORTS PEUVENT FAIRE DES MIRACLES.
KISEKEDI ET SA FAMILLE, DOIVENT ALLER JUSQU’AU BOUT DE LEUR LOGIQUE DE DIALOGUER AVEC L’IMPOSTEUR. ON NE CHANGE PAS DE POSITION AUSSI FACILEMENT  SANS EN PAYER LE COÛT.
NOUS PENSONS VRAISEMBLABLEMENT QUE QUI A TRAHI, TRAHIRA, ET QUE LA BANDE A KISEKEDI DEVRAIT EN ASSUMER LES CONSÉQUENCES.

BAKOMONA KIMBRIKITI!

IBOBO!
« Z »