« TRAFIC D’ORGANES A L’EST DU KONGO »

            REINS

IL NOUS REVIENT QUE BEAUCOUP DE FEMMES VIOLÉES A L’EST DU KONGO, SERAIENT VICTIMES DE RETRAIT D’ORGANES APRÈS LEURS OPÉRATIONS, SANS LE SAVOIR.
CES ACTES SERAIENT MÉTICULEUSEMENT MENÉS PAR LES RÉSEAUX INTERNATIONAUX QUI SONT A L’ORIGINE DE LA SOUFFRANCE DU KONGO DEPUIS 1996.

NOS ÉLÉMENTS ASSOCIATIFS POUR LES DROITS HUMAINS SUR PLACE A L’EST DU KONGO ESSAIENT D’AVOIR LA LISTE DE TOUTES LES FEMMES QUI ONT REÇU D’INTERVENTIONS CHIRURGICALES, AFIN DE RECUEILLIR LEURS TÉMOIGNAGES, MAIS SURTOUT LEUR FAIRE PASSER LE CHECK UP POUR SAVOIR SI ELLES ONT TOUTES LEURS ORGANES EN PLACE.

NOS INQUIÉTUDES DES LE DÉPART SUR L’INTÉGRITÉ DE CERTAINS SAUVEURS TOMBES DU CIEL SE JUSTIFIERAIENT DONC SI CES INFORMATIONS SE CONFIRMENT.
J’AI COMME L’IMPRESSION QUE BEAUCOUP TOMBERONT DE LEUR NUAGE QUI VEUT PLACER L’ ESPOIR EN DES INDIVIDUS, AU LIEU DE L’AVOIR EN EUX MÊMES, C’EST À DIRE AU PEUPLE!

LA VÉRITÉ DOIT CIRCULER!

IBOBO!
« Z »