« PAPA WEMBA…LE DERNIER APPEL DE AKONGO MONGALI »

WEMBAD.jpg
1. ARTISTE AU CONGO
L’ARTISTE C’EST CELUI QUI SAIT FAIRE TRANSPARAÎTRE LA JOIE, LA SOUFFRANCE, L’ÂME, L’ESPRIT DE SON PEUPLE, DE L’HUMAIN.
QUAND LE PEUPLE EST MEURTRI, L’ARTISTE LE MONTRE SANS ÉQUIVOQUE.
QUAND LE PEUPLE EST « GÉNOCIDE », L’ARTISTE LE DÉNONCE SANS SE QUESTIONNER SUR SON SORT.
LORSQUE SON PEUPLE A FAIM, L’ARTISTE CRÉE DES INSTANCES SPIRITUELLES ET MATÉRIELLES POUR COMBATTRE LA PAUVRETÉ.
LORSQU’UN SYSTÈME ASSUJETTIT LE PEUPLE, L’ARTISTE UTILISE SON EXPRESSION POUR FAIRE TOMBER CE SYSTÈME, EN DONNANT A LA PATRIE LES CLEFS DE LA VICTOIRE.
L’ARTISTE EST LE GARDIEN DE L’ÂME DU PEUPLE, DU PAYS, DE LA PATRIE; IL L’ENTRETIENT, ET EN INVENTE SANS RELÂCHE POUR LE TRIOMPHE DU VRAI.
IL EST L’HOMME DE LA JUSTICE, IL UTILISE LES ÉMOTIONS POUR FAIRE BRILLER LA RAISON.
EN REGARDANT CE QUI SE PASSE DANS MON PAYS LE KONGO AUJOURD’HUI, JE DÉDUIS TOUT DE SUITE QUE NOUS MANQUONS CRUELLEMENT DES ARTISTES A LA TREMPE DE BOB MARLEY, MYRIAM MAKEBA, NINA SIMONE, FELA KUTI, FRANKLIN BOUKAKA…
NOS « POÈTES » SONT VENDUS, ILS SONT AU SERVICE DE LA DÉPRAVATION, DE LA PÉDOPHILIE, DE LA DOMINATION, DE LA MÉDIOCRITÉ; CES SONT DES PÉRIPATÉTICIENNES D’ÂME.
ILS SONT AU SERVICE DES DICTATEURS EN AFRIQUE, ILS NE MANQUENT PAS D’OCCASION POUR FAIRE LA LOUANGE DU SYSTÈME QUI EXPLOITE SANS MÉNAGEMENT LE PEUPLE.
ILS N’ONT AUCUNE COMPASSION DU PEUPLE QUI MEURT TOUS LES JOURS SOUS LES BALLES DU TOTALITARISME, DU NÉPOTISME, DE LA DÉMAGOGIE, DU VIOL, DE LA FAIM, DU TRAUMATISME SPIRITUEL ET PHYSIQUE.
CES QUELQUES STARS QUE NOUS AVONS CHEZ NOUS, SE SONT RÉVÉLÉES ETRE DE TRÈS BONS CONDUCTEURS DE L’ABRUTISSEMENT DU PEUPLE.
2. DIEU PARLE A SON AME
UN PEUPLE QUI MANQUE D’ÂME ET QUI A COMME RÉFÉRENCE LA MÉDIOCRITÉ, NE PEUT QUE PLEURER LORSQUE CETTE RÉFÉRENCE MÉDIOCRE DISPARAÎT, ET CELA N’EST PAS DE SA FAUTE AU PEUPLE PUISQUE SES « POÈTES », SES LEADERS D’OPINION ONT FAILLI DANS LEUR MISSION DE L’ACCOMPAGNER VERS LA LUMIÈRE.
SUR CE QUI ARRIVE A NOTRE PAYS AUJOURD’HUI, IL NE FAUT JAMAIS OUBLIER QUE SUR LE BANC DES ACCUSES, NOS « POÈTES » SONT LOGES A LA MÊME ENSEIGNE QUE LES POURRITIQUES CON-GO-LAIDS.
LES ÉPARGNER MÊME APRES LEURS MORTS, NE PEUT EN AUCUN CAS ETRE NOTRE CREDO, PUISQUE NOUS DEVONS LIBÉRER LES ÂMES DE CEUX QUI SONT MORTS A CAUSE DE LEURS COLLABORATIONS AVEC NOS ENNEMIS.
IL NE FAUT JAMAIS OUBLIER QUE LES ARTISTES ET LES POURRITIQUES TRAVAILLENT AVEC LE PEUPLE, ET LORSQUE CES DEUX SE METTENT ENSEMBLE, ILS ENTRAÎNENT LA NATION AVEC EUX.
VOILA POURQUOI LES ARTISTES RESTENT AVEC LE PEUPLE, MAIS LES INCONSCIENTS S’ALLIENT AVEC LES POURRITIQUES.
LORSQUE VICTOR HUGO DANS « LES RAYONS ET LES OMBRES » PARU EN 1840 DIT « PEUPLES ÉCOUTEZ LE POÈTE! ECOUTEZ LE RÊVEUR SACRE!
DANS VOTRE NUIT, SANS LUI COMPLÈTE, LUI SEUL A LE FRONT ÉCLAIRÉ.
DES TEMPS FUTURS PERÇANTS LES OMBRES, LUI SEUL DISTINGUE EN LEURS FLANCS SOMBRES LE GERME QUI N’EST PAS ÉCLOS.
HOMME, IL EST DOUX COMME UNE FEMME.
DIEU PARLE A VOIX BASSE A SON ÂME COMME AUX FORETS ET COMME AUX FLOTS. », IL RELATE UN FAIT QUE NOUS DEVONS INTÉRIORISER POUR EXIGER A NOS « POÈTES » DE FAIRE LEUR TRAVAIL PAS AU SERVICE DES DICTATEURS, MAIS BIEN DU PEUPLE. « LE POÈTE EN DES JOURS IMPIES, VIENT PRÉPARER DES JOURS MEILLEURS… » DIT-IL.
JE DOIS NOUS POSER LA QUESTION, CELLE DE SAVOIR SI NOS POÈTES, EN CES JOURS IMPIES QUE NOUS VIVONS, PRÉPARENT LES JOURS MEILLEURS QUAND ILS FONT L’APOLOGIE DE KABILA ET DU SYSTÈME QUI SAIGNE A BLANC ET A FEU LE KONGO DEPUIS 1483?
3. LA MORT NE SANCTIFIE PAS!
POUR SAUVER LE KONGO, NOUS DEVONS DIRE LA VÉRITÉ, ET LA MORT N’EST PAS UNE RAISON D’ÉTOUFFER LA VÉRITÉ. BIEN AU CONTRAIRE, ELLE DOIT NOUS SERVIR POUR FAIRE LA PÉDAGOGIE AUX COLLABOS QUI RESTENT, AFIN DE LES SORTIR DE LA COMPROMISSION.
L’ ARTISTE, EN TOUT CAS LE VRAI ASSUME CE QU’IL EST: VIVANT OU MORT.
CE N’EST PAS PARCE QU’UNE PERSONNE EST MORTE QU’ELLE SE TRANSFORME EN SAINT DANS NOS DISCOURS, ALORS QUE DE SON VIVANT IL NE LE FUT, ET SURTOUT NOUS NE CESSIONS DE L’ACCUSER DE COLLABORATIONNISME AVEC L’ENNEMI.
CE NE SONT PAS LES PREUVES ACCUSATRICES CONTRE PAPA WEMBA QUI MANQUENT, ET SA MORT NE DOIT PAS NOUS TRANSFORMER EN HYPOCRITES SOUS COUVERT DE LA CULTURE « BANTU ».
CE QUI NOUS MANQUE LE PLUS AU KONGO ET KONGOLAIS C’EST DE L’ÂME.
NOUS MANQUONS CRUELLEMENT D’ESPRIT, NOUS SOMMES SANS ESPRIT, VOILA POURQUOI NOUS NE MANQUONS DE FAIRE L’APOLOGIE DE CEUX QUI NOUS TUENT.
PAPA WEMBA EST L’UN DE CEUX QUI ONT TUE L’ÂME DES KONGOLAIS, EN S’ACOQUINANT SANS AMÉNAGEMENT AVEC LES ENNEMIS DU KONGO, ET CE DEPUIS LES ANNÉES 70.
JE VOIS ENCORE LES LOUANGES QU’IL FIT A HIPPOLYTE KANAMBE LE BOUCHER DE KINGAKATI DANS SA CHANSON « SISA BIDIMBU » EN NOVEMBRE 2011.
IL N’A PAS MANQUE D’OCCASION POUR ADORER CE VENDEUR D’ŒUF DE DAR ES SALEM DE TANZANIE, LUI QUE JE CROYAIS ETRE UN « GRAND PRÊTRE » COMME IL AIMAIT S’IDENTIFIER, JUSQU’À LIER KANAMBE A LA PROPHÉTIE DE MVULUZI.
JE NE SUIS PAS AMNÉSIQUE, ET EN TANT QUE MWANA YA BILAKA, COMBATTANT RÉSISTANT PATRIOTE KONGOLAIS, JE DOIS LE RAPPELER, CAR LA VÉRITÉ SAUVERA LE KONGO, PAS NOS ÉMOTIONS.
QUE SON ÂME REPOSE EN PAIX!
4. DERNIER APPEL AUX MUSICIENS QUI SOUTIENNENT ENCORE KABILA.
LA MORT DE PAPA WEMBA EST UNE PERTE ÉNORME POUR SA FAMILLE, MAIS DOIT D’ABORD SERVIR DE LEÇON AUX ARTISTES KONGOLAIS QUI SONT ENCORE EN VIE.
CE N’EST PAS UN HASARD SI CETTE MORT SURVIENT EN CETTE DATE DU 24 AVRIL 2016.
JE NOUS RAPPELLE QU’IL Y A UNE SIMILITUDE AVEC CELLE DE MARIE MISAMU QUI EST ARRIVÉE A UNE DATE QUI ÉTAIT RETENUE POUR UNE MANIFESTATION CONTRE LE RÉGIME DE KABILA.
CES ARTISTES, CES DRAINEURS DES FOULES KONGOLAISES QUI MEURENT SEULEMENT LES JOURS OU L’OP-POSITION RETIENNENT POUR MANIFESTER CONTRE KABILA, DONT LE PEUPLE A RADICALEMENT REJETTE NE VOUS DIT RIEN?
UN GÉNOCIDAIRE N A PAS PITIÉ DES LEADERS DU PEUPLE QU’IL GÉNOCIDE.
TUER UN LEADER LE JOUR PRÉVU PAR LE PEUPLE POUR MANIFESTER, REND TOUJOURS CE PEUPLE AMORPHE.
COMME AVEC MARIE MISAMU POUR LE 16 FÉVRIER, PAPA WEMBA EST MORT LE 24 AVRIL, ALORS QU’UNE GRANDE MANIFESTATION ÉTAIT PRÉVUE PAR L’OPPOSITION.
QUOI DE MIEUX POUR GARDER LE PEUPLE A LA MAISON?
ET QUAND LE PEUPLE RESTE A LA MAISON, NE SORT PAS POUR MANIFESTER A QUI CELA PROFITE?
CES DEUX QUESTIONS SONT UNE INVITATION AUX ARTISTES QUI SOUTIENNENT ENCORE KABILA, OU QUI SE TAISENT FACE A LA SITUATION QUE VIT LE KONGO, A VISUALISER LE FILM QUI LES ATTEND LES PROCHAINS JOURS.
KOFFI OLOMIDE, WERRA SON, JB MPIANA, ET TOUS LES AUTRES, AKONGO MONGALI VOUS PARLE: « PAPA WEMBA EST MORT, ET CELUI QUI L’A TUE C’EST BIEN L’ETRANGER QU’IL A SOUTENU A FOND, CELUI QUE VOUS CONTINUEZ DE SOUTENIR…BO YEBELA! ».
BOKOMONA KIMBRIKITI!
IBOBO!
« Z »