« ARTICLE 64…KABILA DÉGAGE! »

NOUS SOMMES TOUS D’ACCORD QUE KABILA EST IMPOSTEUR, USURPATEUR, IL EST AU POUVOIR PAR LA LOGIQUE DES ARMES, ET QU’IL N’ A PAS L’INTENTION DE QUITTER LE POUVOIR A LA FIN DE SON DEUXIÈME MANDAT.
IL MULTIPLIE DES COMBINES AVEC CERTAINS FILS PERDUS DU CONGO POUR QU’A LA FIN DE SON MANDAT EN 2016, IL PUISSE AVOIR UN GLISSEMENT QUI PROLONGERA SON FAUTEUIL JUSQU’EN 2019.
VOILA POURQUOI, IL NE VEUT EN AUCUN CAS ORGANISER LES ELECTIONS DEPUIS LES LOCALES JUSQU’À LA PRÉSIDENTIELLE
 
LEUR DERNIÈRE TROUVAILLE EST CE FAMEUX « DIALOGUE » QU’ILS RÉCLAMENT, LES  VENTRIOTES, ET VENTRIPOTENTS DE LONGUE DATE, QUI N’ONT JAMAIS RESPECTE LE PEUPLE, MAIS SURTOUT LA CONSTITUTION DU PAYS.
UNE MANŒUVRE POUR EMPÊCHER L’ORGANISATION DES ELECTIONS « PRÉSIDENTIELLE ET LÉGISLATIVE »
J’INVITE LE PEUPLE A PRENDRE SES RESPONSABILITÉS, EN METTANT KABILA, SON SYSTÈME, ET SES NOUVEAUX ALLIES HORS D’ÉTAT DE NUIRE.
 
DE CE FAIT, IL NOUS EST IMPÉRATIF DE FAIRE PARLER LEUR CHARTE D’OCCUPATION QU’ILS APPELLENT CONSTITUTION, AVEC SON ARTICLE 64, MAIS SURTOUT DE LA METTRE EN EXERCICE SELON L’ESPRIT ET LA LETTRE DE SA PREMIÈRE PARAGRAPHE, IMMÉDIATEMENT.
ARTICLE 64: « TOUT CONGOLAIS A LE DEVOIR DE FAIRE ÉCHEC A TOUT INDIVIDU OU GROUPE D’INDIVIDUS QUI PREND LE POUVOIR PAR LA FORCE OU QUI L’EXERCE EN VIOLATION DES DISPOSITIONS DE LA PRÉSENTE CONSTITUTION… »
 
IL NE FAUT EN AUCUN CAS ATTENDRE 2016, ET LA FIN DU DEUXIÈME MANDAT POUR VOIR SA BONNE FOI A KABILA.
IL N’EST PAS HONNÊTE, ET NE L’A JAMAIS ÉTÉ.
IL NE FAUT JAMAIS ATTENDRE UNE ONCE DE SINCÉRITÉ A QUELQU’UN QUI EST PARMI LES RESPONSABLES DE 12 MILLIONS DE MORTS KONGOLAIS.
SURTOUT NE CÉDEZ PAS AUX CHANTS SIRÉNIENS DE POURRITIQUES DE L’OP-POSITION, CAR ILS SONT AU SERVICE DE KABILA.
PRENONS NOUS EN CHARGE!
 
#Article64
#KabilaDegage
#BakomonaKimbrikiti
#Telema
 
IBOBO!
« Z »