« A GLORIA SENGHA PANDA SHALA! »

 
ELLE EST ENFIN LIBRE LA GLORIA SENGHA.
MAIS SEULEMENT NOUS DEVONS LA METTRE EN GARDE A UN QUELCONQUE RETOURNEMENT DE VESTE.
LA PRISON A SES RÉALITÉS, ET LORSQU’ON Y SÉJOURNE, ON NE SORT PAS INDEMNE.
NOUS OSONS CROIRE QUE CE BREF SÉJOUR N’A PAS ALTÉRÉ SA LUTTE, MAIS AU CONTRAIRE L’A ENDURCI.
COMME NOUS L’AVONS SOUTENU TOTALEMENT SANS POSER DES QUESTIONS, ELLE DEVRA SAVOIR AUSSI QUE DÉSORMAIS NOUS L’AVONS A L’ŒIL SANS PERDRE UNE SECONDE.
 
TOUT CE QU’ELLE DIRA ET FERA, SERA ANALYSE MÉTICULEUSEMENT POUR DÉCELER LE VRAI DU FAUX.
NOUS L’AURIONS BIEN FAIT UN DÉBRIEFING SI NOUS ÉTIONS AVEC ELLE SUR PLACE A KINSHASA.
ELLE DEVRA SAVOIR QUE DÉSORMAIS ELLE PORTE UNE LOURDE RESPONSABILITÉ SUR SES ÉPAULES, ET CELLE-CI NE TOLÈRE PAS LA TRAHISON NI LA CUPIDITÉ.
LA LUTTE QU’ELLE MÈNE EST UNE LUTTE NOBLE QUI SE REPOSE SUR LA VÉRITÉ ET RIEN D’AUTRE.
IL EST IMPÉRATIF POUR ELLE DE SE PROTÉGER DÉSORMAIS CONTRE DES ARRESTATIONS FUTURES EN OUVRANT UNE PROCÉDURE JUDICIAIRE CONTRE SES TORTIONNAIRES.
 
SON ARRESTATION ETANT UNE VIOLATION DES DROITS CONSTITUTIONNELS, NOUS L’INVITONS ILLICO PRESTO A PORTER PLAINTE CONTRE KALEV ET L’ANR, CONTRE LE DIRECTEUR DU CAMPS TSHATSHI, CONTRE CEUX QUI L’ON INTERPELLÉE A COTE DE LA CATHÉDRALE NOTRE DAME LE 16 DÉCEMBRE 2016, CEUX QUI L’ONT INCARCÉRÉE, ET SURTOUT A NOUS FAIRE UN RAPPORT PUBLIC DÉTAILLÉ DE CETTE HISTOIRE POUR NOUS PERMETTRE DE BIEN COMPRENDRE LA SITUATION ET ENTAMER D’AUTRES PROCÉDURES CONTRE SES BOURREAUX ICI DANS LA DIASPORA.
 
AUX AUTORITÉS ILLÉGALES ET ILLÉGITIMES DE KINSHASA, NOUS VOUS SOMMONS A DONNER DES EXPLICATIONS CLAIRES SUR LA DISPARITION DE GLORIA PENDANT 12 JOURS, D’AUTANT PLUS QUE VOUS NE RECONNAISSIEZ PAS AVOIR INTERPELLE CETTE JEUNE FEMME.
UNE VERSION QU’ELLE DÉMENT PUISQU’ELLE LE DIT DANS SA PREMIÈRE DÉCLARATION QU’ELLE ÉTAIT AU CAMPS TSHATSHI ET PUIS AU BUREAU DE L’ANR.
NOUS EXIGEONS EN MÊME TEMPS LA LIBÉRATION SANS CONDITION DE TOUS LES PRISONNIERS D’OPINIONS ET POLITIQUES DU RÉGIME DE L’EX PRÉSIDENT KABILA.
 
MAKI YA NZAMBE!
 
IBOBO!
« Z »